Libre Pensee

29 mai, 2011

Dans les geôles de Bachar Al-Assad « Khaled Sid Mohand »

Classé sous Revue de Presse — Libre Pensée @ 19:09

Un ami m’avait pourtant prévenu : « Tu as suffisamment de contacts à Damas pour écrire tes articles, tu dois verrouiller ton réseau. » Mais verrouiller son réseau, c’est se condamner à tourner en rond avec les mêmes témoins et les mêmes acteurs de cette révolte commencée trois semaines auparavant. Son avertissement m’est revenu en écho lorsque les agents des services de renseignements syriens sont entrés dans le café Domino pour m’y interpeller. Une demi-heure plus tôt, une jeune femme m’avait appelé sur mon téléphone portable. Elle avait proposé de me remettre des informations. Rendez-vous est donné à 17 h 30, samedi 9 avril, dans un café de la place Bab Touma. Quelques minutes plus tard, je suis enlevé par sept hommes de forte corpulence. Menotté, je suis conduit chez moi où ils effectuent une perquisition. Celui chargé de me surveiller est charpenté comme un taureau, mais se montre affable, attentionné même : il me fait boire du thé en portant délicatement la tasse à mes lèvres et m’allume une cigarette. Après un interrogatoire désordonné et la saisie de mon matériel informatique, je suis embarqué à bord d’un taxi. On me place la tête entre les genoux, mais je devine en reconnaissant une banderole de propagande déjà aperçue que nous nous dirigeons vers le sud de Damas. Plus précisément, à Kufar Soussh, quartier général des services de renseignements. Mais je ne le saurai formellement que vingt-quatre jours plus tard, à ma libération.

Dans les geôles de Bachar Al-Assad

(suite…)

Affaire Khalifa 8 Ans déjà!

Classé sous Revue de Presse — Libre Pensée @ 19:04

«L’empire» Khalifa, s’est effondré de ça ya huit (08) ans, le jeudi 29 mai 2003 suite à la  décision du retrait d’agrément de la banque El-Khalifa Bank SPA, « en application de l’article 156 de la loi n°90/10 du 14 avril 1990 relative à la monnaie et au crédit, modifiée et complétée», indiquait  institution dans un communiqué de presse. C’est ainsi qu’un «liquidateur a été nommé en application de l’article 157″. Après la une réunion en audience disciplinaire tenue le 26 mai de la même année, à noter que l’Administrateur provisoire, nommé en mars 2003, qui n’était que le DGA du commerce extérieur au CPA à l’époque, actuellement PDG de la même institution, « a informé la commission bancaire des derniers résultats sur l’état de la comptabilité de la banque privée ». (D’après des sources, ce dernier aurait restitué des sommes colossales  au profit du Crédit populaire d’Algérie « CPA ».)

(suite…)

La Hongrie, Magyarorszàg, H... |
Croire au changement pour .... |
librealgerie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecofourmi
| labari
| cnno